L’école Lam Sơn Võ Ðạo (littéralement « art martial du “Lam Sơn” », région du nord du Vietnam) a été créée en 1945 à Saïgon par Maître Quách Van Kê, et est actuellement dirigée par son fils Maître Quách Van Phuoc. Elle est une des écoles les plus anciennes et les plus prestigieuses du Vietnam.

Très influencé dans son apprentissage par la fluidité et la souplesse des arts martiaux de Shaolin (Thiêu Lâm en vietnamien), Maître Quách Van Kê a mis au point un style fondé sur la rigueur du travail des positions basses, les mouvements circulaires et la rapidité des déplacements.

L’école Lam Sơn Võ Ðạo excelle par la richesse de ses techniques, en débutant par les techniques de base de l’école pour progresser vers les techniques inspirées du comportement d’animaux réels ou imaginaires tels le tigre, le singe, le phénix, et le serpent, ainsi que vers les techniques d’armes traditionnelles. Elle comporte de nombreux enchaînements à mains nues (Bai Quyen) et enchaînements d’armes différentes (Bai Vu Khi). Les élèves expérimentés pratiqueront les armes traditionnelles comme l’épée, le sabre, le bâton, la lance, la hallebarde ou la chaîne à neuf tronçons.

Le Lam Son utilise une technique qui mélange la souplesse à la force, un système circulaire pour absorber et contrôler les attaques, et un système de « fouet » permettant des contre-attaques rapides. Les techniques reposent sur un système d’énergie interne et sa transformation de polarité. Yin Yang se succèdent dans les absorptions et les attaques.

Le Lam Son Vo dao n’est pas un club de sport de combat, mais une école où l’on cultive un art martial traditionnel. Elle est également une famille où toutes les personnes sont égales et respectées et ont les mêmes droits et les mêmes devoirs.